Céline Flageul, une créatrice de bijoux qui a fait des pierres son terrain de prédilection

Quand j’ai vu arriver Céline dans notre atelier, pour remplacer une autre créatrice de bijoux lors d’une séance d’initiation, je ne la connaissais pas encore. En quelques instants, j’ai retrouvé dans son allure élégante le style de ses bijoux. Céline portait des longues boucles d’oreilles façonnées de jeux d’anneaux de différentes tailles et de différentes formes, d’un style contemporain qui donne du caractère à celle qui les porte. Les réseaux sociaux me permettaient déjà de m’intéresser aux œuvres de Céline, j’étais contente que le hasard d’un remplacement m’ait permis de la rencontrer.

Céline Flageul, deux mots pour désigner l’identité de la créatrice de bijoux et celle de sa marque. Rien de plus simple puisqu’ils racontent la même histoire, celle d’une jeune femme qui dès qu’elle a eu son bac a cherché à s’orienter vers une discipline artisanale. Marquée par un artisan qui sur un marché tapait sur le métal pour fabriquer ses bijoux avant de les vendre, elle a choisi cette voie-là sans trop d’hésitations.

Céline aime dans l’artisanat du bijou le travail du métal et le processus créatif qui commence par le dessin qu’elle a imaginé. Au préalable, elle a voulu se former à chacune des étapes. Son parcours est celui d’une perfectionniste qui ne se lasse pas de découvrir et d’apprendre des nouvelles techniques. Pendant trois ans, elle a commencé par alterner théorie sur le bijou et cours de dessin dans un centre de formation d’apprentis joailliers à Toulouse et apprentissage du métier chez un joaillier. Elle a construit les bases de sa discipline en apprenant à répondre aux requêtes variées des clients, de la simple réparation aux fabrications sur-mesure en métaux précieux. Grâce à cet apprentissage, elle a obtenu son CAP en métaux précieux et a aiguisé sa maîtrise du système « D » très utile pour son métier d’artisan. Céline ne se contente pas des bases même si elles sont solides, elle approfondit sa connaissance des pierres, son terrain de prédilection, en se formant à la joaillerie avec le GRETA de la Création, du Design et Métiers d’Art. A la différence de la bijouterie dont le rôle est de transformer le métal en bijoux, la joaillerie met en valeur les pierres. Céline a appris la sertissure et l’empierrage, ou l’art de préparer le support qui permettra au sertisseur de fixer la pierre. Puis elle a continué son exploration en poursuivant une formation en arts plastiques cette fois pour affirmer son sens de la création. L’univers de Céline s’est alors ouvert aux jeux de couleurs et de graphisme.

Céline Flageul, la marque, est née encore après plusieurs expériences dans différents ateliers, du bijou fantaisie aux paruriers haute-couture… Il semblerait que le monde des bijoux n’ait plus tellement de secrets pour Céline ! Sa marque a finalement vu le jour en 2013, pour répondre à son envie initiale de vendre les bijoux qu’elle a créés selon des techniques de joaillerie traditionnelle. Son identité est nourrie de son expérience et affirme un style très sûr. Céline manipule les métaux précieux et les pierres avec la dextérité de l’expert pour ancrer la griffe sobre et élégante de ses bijoux. www.celineflageul.com