Anne Goldfarb, plumassière et bijoutière réinvente l'art du bijou

Anne Goldfarb, après 20 ans dans les ressources humaines où elle a appris les dessous du monde de l’entreprise, a décidé de revenir sur un terrain plus artistique en 2011. En 2013, elle crée la marque de bijoux AnaGold. Anne est plumassière et bijoutière, elle aime la minutie du travail du métal, le patrimoine historique du bijou et aime s’inspirer de la nature comme d’un trésor. Ramassant depuis sa tendre enfance les plumes avec sa mère au hasard de promenades dans la campagne, elle a voulu rendre hommage à sa collection familiale.

Un des talents d’Anne est de savoir convaincre et elle le fait avec le plus grand naturel grâce à la confiance qu’elle a dans chaque projet qu’elle entreprend. Après ses deux ans de CAP « Art et Technique du bijou » à l’AFEDAP à Paris dans un cursus dédié au bijou contemporain, elle s’inscrit à la chambre des métiers et de l’Artisanat pour créer AnaGold. Elle convainc la couveuse GEAI (« Groupement d’Entrepreneurs Accompagnés Individuellement ») de la soutenir. Pour compléter son parcours d’autodidacte dans le travail de la plume, elle décide de se former aux techniques de plumasserie et c’est un fond dédié à la formation des entrepreneurs qui finance son cursus au lycée Octave Feuillet spécialisé dans les accessoires de Haute Couture. Elle devient donc officiellement plumassière après l’obtention d’un certificat délivré par le GRETA de la Création, du Design et Métiers d’Art (structure de l’Education Nationale spécialisée dans la formation pour adultes).

Anne a eu l’audace d’entrer dans l’univers de la plumasserie qui lors de la Belle Epoque comptait 800 maisons quand aujourd’hui il en subsiste quatre : Lemarié, qui appartient aux maisons d’art de Chanel, Février racheté par le Moulin Rouge en 2009, Marcy et la maison Légeron. Heureusement, il existe une jeune création contemporaine dans le domaine du design et de la mode haute façon qui font vivre le métier et sont une source d’inspiration pour Anne.

Anne aime toute la poésie qui se dégage des plumes. Elle aime le caractère et les reflets sombres des plumes de rapaces, les couleurs vives des plumes de geai et de paon, l’élégance des plumes de faisan... Elle a appris à les apprivoiser, les ciseler, les courber, les friser, monter un volume et une fleur. Elle se fournit dans sa collection personnelle, dans des élevages, auprès de chasseurs ou chez des professionnels. Puis elle imagine et crée à la main les structures de bijoux qui accueilleront l’ornementation en plumes. Elle a son atelier-boutique à Puteaux mais ses clients sont principalement des personnes rencontrées lors des salons pour particuliers ou professionnels.

Anne a imaginé également des pièces plus spectaculaires qu’elle a présentées au jury du salon Révélations, biennale internationale des Métiers d’Art et de la Création qui se tiendra en mai 2019 au Grand Palais. En acceptant sa candidature, elle a été admise aux côtés des artisans d’art les plus prestigieux du monde de la création d’art internationale. www.anagold.fr